La forge catalane « Le Martinet »

C’est la première réalisation de PASTOR et surtout la plus longue ! En effet, il aura fallu 13 années pour restaurer et sécuriser le site.

Sorède a la particularité d’avoir deux forges. Celles-ci sont situées dans la vallée de La Farga. La Forge Catalane qui produisait le fer et celle nommée « le Martinet » qui le transformait, témoignent d’un passé industriel maintenant oublié et pourtant bien présent jusqu’au début du 20ème siècle.

La très vieille tradition du travail du fer dans le village a pour origine la présence simultanée de minerai de fer, d’une rivière -Le Tassio – et d’une grande forêt.

Extension de la forge dite « à réduction » se trouvant en amont, la forge « le Martinet » fut construite en 1784 à la demande du seigneur du lieu, le Marquis d’Oms. Elle venait suppléer la grande forge pour faire face à l’augmentation de la demande et en accroissait donc la production. Ce lieu abritait, au 18ème siècle, l’ensemble des éléments permettant de façonner divers objets en fer du quotidien (clous, fers à cheval, cerclages pour tonneaux, etc). C’est un témoin de la grande activité qui régnait dans les Albères. Il résonnait donc, à cette époque dans la vallée, les puissants coups de marteaux de la forge catalane auxquels répondaient ceux du Martinet.

Néanmoins, elle cessera toute activité à la fin du 18ème siècle.